Carrières-sur-Seine

Carrières-sur-Seine – Pierres et fleurs en bord de Seine.

Carrières-sur-Seine, une coulée de fleurs et de bleu en direction de la Seine. Photo de Patrick Huet.

Carrières sur Seine- Photo de Patrick HuetLes rives de la Seine réservent souvent de jolies surprises.

Bien sûr, aux alentours de Paris la circulation automobile est dense. Il a fallu tracer des routes en proportion du volume de ce trafic.

Il n’empêche, nombre de communes ont tenu à les rendre attrayantes et se sont attachées à transformer les quais en des voies de promenade.

Carrières-sur-Seine est l’une d’entre elles.

La pierre de Carrières : un passé historique.

Carrières-sur-Seine, petite ville de 15 000 habitants à une dizaine de kilomètres de Paris, a la chance de reposer sur une pierre calcaire de haute qualité appelée « le liais ». Un lit de calcaire qui constitua le berceau de sa prospérité, du charme de ses maisons et de bien des propriétaires qui en appelèrent à ses carrières pour ériger de splendides demeures.

Les rues souriantes de Carrières-sur-Seine et notamment du coeur de la ville invitent le passant à prolonger sa visite, le temps de découvrir le vieux Carrières aux immeubles anciens ou les parcs plus récents.

Le lavoir exposition.

L’ancien lavoir de Carrières-sur-Seine est une des curiosités attirant toujours beaucoup de visiteurs. Bâti tout en longueur, son bassin central est bordé de deux longs murs semi-couverts

Des expositions s’y déroulent régulièrement, peinture ou sculpture. Certaines d’entre elles prenant assise parfois à fleur d’eau dans le bassin rectangulaire central.

Une coulée de rose et de bleu

le chemin des Impressionnistes

Ce qui frappe le passant lorsqu’il longe la voie sur berge, c’est cette splendide coulée de rose et de bleu, de fleurs et d’eau qui dévalent la très légère pente du parc de la mairie pour venir arrêter le flot de ses couleurs à quelques mètres de la Seine.

Une harmonie de couleurs qui aurait pu séduire Monnet. Car ici commence le chemin des Impressionnistes dont beaucoup ont été inspirés par le bleu de la Seine et la fraîcheur des pétales des fleurs qui s’y épanouissent.

Article écrit par Patrick Huet – Ecrivain.

Auteur du livre : « La Seine à pied de la source à la mer« .