Le confluent de la Marne

Le confluent de la Marne et de la Seine.

La Marne est un des principaux affluents de la Seine. C’est une belle rivière au cours tout aussi tranquille que la Seine et bordée de bien belles villes.

Confluent de la Seine et de la Marne. Patrick Huet

(Photo de Patrick Huet. Les jours de soleil, les eaux sont bleues au confluent.)

La source de la Marne.

Un phénomène qui mérite que l’on s’y attarde a trait à la naissance de la Marne.

En effet, tout comme la Seine, elle prend son départ sur le plateau de Langres. La même nappe phréatique serait-elle à l’origine des deux sources ? Si un géographe passe par ici, nous serions ravis de lui laisser la parole.

Quoi qu’il en soit, les deux cours d’eau naissent sur un même plateau, ce qui en soi est déjà remarquable.

Pour être précis, la source de la Marne se situe dans le petit village de Balesmes-sur-Marne (Haute-Marne, département 52) qui comporte 260 habitants. Une toute petite commune, mais la source y est fort bien aménagée.

La Marne déroule ensuite ses flots sur 525 kilomètres pour se jeter dans la Seine à Charenton-le-Pont.

Chinagora au confluent de la Marne.

Juste à l’entrée de Paris (à 2 ou 3 km peut-être), vous aurez la surprise de découvrir une construction fabuleuse, une immense pagode qui se reflète ses courbes orientales sur les eaux de la Seine et de la Marne dans une même image exotique.

Non, vous ne vous êtes pas téléporté en Chine par le biais d’une déchirure de l’espace-temps. Il s’agit d’une construction nommée « Chinagora », érigée en 1992 autour d’un très beau jardin intérieur. Elle abritait jusqu’à ces derniers temps un centre commercial. Depuis 2001, des travaux l’ont transformé en complexe hôtelier et touristique.

A la pointe de Charenton-le-Pont.

A la pointe du confluent, commune de Charenton-le-Pont, vous verrez Chinagora élever ses murs colorés et ses toits joliment ouvragés sur des eaux d’un bleu splendide.

Lorsque j’ai longé la Seine, le temps était pluvieux, la photo que j’en ai prise reflétait donc du gris à profusion. Mais lorsque j’y suis retourné par la suite, le ciel était libre de nuages, et la Marne et la Seine s’unissaient dans un bleu étincelant, à ravir les regards.

Patrick Huet.

Auteur du livre « La Seine à pied de la source à la mer » .