Le Rhône

A la découverte du Rhône.

Le Rhône à Lyon par Patrick HuetPrésentation de ce fleuve majestueux qu’est le Rhône, ce fleuve-roi. Le plus important fleuve de France.

Dans cette page ainsi que les sous-pages de cette rubrique, nous développerons les aspects les plus remarquables du Rhône, les paysages, les cités, les fêtes, les villes, les châteaux et bien d’autres facettes encore.

Présentation du Rhône.

Le Rhône est souvent appelé le fleuve-roi. À travers cette page, nous vous en présentons les points saillants qui en font un cours d’eau des plus remarquables.

Plan de cette Page.

1 – Généralité. Présentation.

2 – La source du Rhône, le glacier.

3 – L’embouchure du Rhône.

4 – Sa longueur.

5 – Départements et régions traversés.

6 – Principales villes traversées.

7 – Trafic fluvial.

8 – Livres sur le Rhône.

1 – Généralité… Le Rhône, le fleuve-roi.

Le Rhône est le fleuve le plus puissant de France. Il draine un volume d’eau considérable depuis la Suisse jusqu’à la mer Méditerranée.

C’est la grande voie empruntée par les Romains pour y faire tout d’abord du commerce, puis pour satisfaire les ambitions de conquête de Jules César.

Sur les bords du Rhône fut fondée la capitale des Gaules, après la chute de Vercingétorix.

Durant un temps, le fleuve matérialisait la frontière entre le royaume de France (Rive droite) et le Saint-Empire Germanique (Rive Gauche).

2 – La source du Rhône, le glacier du Rhône.

Le Rhône naît en Suisse, au Mont Saint-Gothard dans le canton du Valais (de langue alémanique – on y parle allemand).

On dit communément qu’il jaillit des glaces. Mais ce n’est pas tout à fait exact, cela dépend en fait des époques, car le glacier change de configuration au fil du temps. De nos jours, le glacier donne naissance au flux principal du Rhône, on peut donc le considérer légitimement comme la source actuelle du fleuve.

Il est à noter que l’aspect du glacier varie chaque année. Il est des périodes où il se rétrécit et d’autres où il se rallonge. Actuellement, nous vivons une époque où le glacier rétrécit. En conséquence, la façon dont le Rhône naît du glacier est susceptible de changer rapidement d’une année à l’autre.

Le seul point qui reste stable est celui du basculement de l’eau au-dessus de la première falaise.

Altitude de la source du Rhône ?

Le « recul » actuel du glacier fait que son extrémité est de plus en plus élevée. Et donc le point de départ du Rhône de plus en plus haut.

Cela dit, pour des raisons pratiques, il est nécessaire de donner un point fixe pour mieux visualiser son altitude.

Le Belvédère du Rhône, la terrasse rocheuse qui touchait les glaces récemment, se situe à 2 272 m d’altitude. La source du Rhône est donc un peu au-dessus.

3 – L’embouchure du Rhône.

Le Rhône se jette dans la Méditerranée en formant un delta, c’est-à-dire qu’à un moment son flux se divise en deux. Le bras le plus large s’appelant « Le grand Rhône » et le plus petit, « le petit Rhône ».

C’est à Arles qu’a lieu ce partage des eaux, aux portes de la Camargue.

Le grand Rhône se termine à Port-Saint-Louis-du-Rhône, tandis que le petit Rhône finit aux Saintes-Maries-de-la-Mer (réputée pour le pèlerinage annuel des gitans).

4 – Longueur du Rhône.

Du glacier à la mer, le Rhône mesure 812 km.

À ce titre, il aurait pu prétendre à la deuxième place dans le classement des plus longs fleuves de France, la Loire faisant 1 020 km et la Seine 776 km, mais il n’en est rien.

C’est le troisième plus long fleuve de France.

Au regard des chiffres ci-dessus, le lecteur non averti trouverait cela incompréhensible. 812 km vient avant 776 km, n’est-ce pas ?

Cependant, il existe une raison cohérente pour laquelle on le positionne à la troisième place, et elle porte le nom d’accord politique et de droit international.

Si le Rhône géographique mesure bien 812 km, en matière de droit des États, il est partagé en deux parties, le Rhône suisse 290 km et le Rhône français 522 km, chaque partie étant considérée politiquement comme un fleuve distinct.

La partie du Rhône coulant sur le territoire français ne faisant que 522 km, il vient donc en troisième position après la Loire et après la Seine.

5 – Départements et régions traversés par le Rhône.

Prenant naissance dans les Alpes suisses, le Rhône traverse deux États, la Suisse et la France.

En Suisse, il sillonne le canton du Valais, puis traverse le Léman (un immense lac de 75 km de long séparant la France et la Suisse) dont la rive droite voit s’étirer le canton de Vaud et la rive gauche, la Haute-Savoie. Le Rhône sort du lac à Genève (canton de Genève).

Côté français.

Dans son parcours en France, le Rhône traverse ou longe : la Haute-Savoie (74), la Savoie (73), l’Ain (01), le Rhône (69), l’Isère (38), la Drôme (26), l’Ardèche (07), le Vaucluse (84), le Gard (30), les Bouches-du-Rhône (13).

Régions concernées.

– Auvergne Rhône-Alpes.

– PACA (Provence-Alpes-Côte d’Azur).

6 – Les principales villes des bords du Rhône.

Nous citerons ici les villes principales, les capitales. Nous aurons l’occasion de vous parler des autres dans de futurs articles.

Au fil de l’eau, nous trouvons :

Suisse.

Brig, Sierre, Sion, Martigny,Saint-Maurice, Lausanne, Genève.

France.

Évian-les-Bains, Thonon-les-Bains, Belley, Villeurbanne, Lyon, Vienne, Valence, Montélimar, Avignon, Arles.

7 – Trafic fluvial.

Dans la première partie de son voyage, le jeune Rhône (en Suisse) est un torrent fougueux, absolument pas navigable. Ce qui n’empêche pas les mateurs de sensations fortes de s’y élancer. Dans son périple à pied le long du Rhône, Patrick Huet a eu l’occasion de croiser des sportifs pratiquant du « Rafting » dans les eaux tumultueuses.

Plus loin, lorsque le courant s’apaisera légèrement, des barques peuvent s’y aventurer (bien que le Fleuve-trotteur n’y en a jamais vu), mais le manque de fond (de profondeur du lit) ne permet pas encore le passage de grosses embarcations.au fort tirant d’eau. Aux abords des gravières, des embarcations au fond adapté pour le transport des sables et graviers pourraient y circuler, bien que le fleuve-trotteur n’en ait pas vu durant son voyage.

Dans le Léman, en revanche, on rencontre beaucoup de bateaux. Avec ses 75 km de long, et ses 13 km de large, il accueille un grand nombre de bateaux de plaisance, mais aussi des navires importants comme des navires de croisière faisant la liaison entre les villes des bords du lac.

Aucune navigation commerciale entre Genève et Lyon. La raison principale étant la présence de barrages pour la production d’électricité. Celui de Génissiat un peu après le canton de Genève dont les 70 m de hauteur n’invitent pas les capitaines à y fourvoyer leur navire. Et celui de Jonage (juste avant Lyon) dont l’écluse n’est pas suffisamment large pour le passage des bateaux. Seuls les Zodiacs des pompiers et autres embarcations plus petites peuvent y accéder.

En aval de Lyon, en revanche, le fleuve est ouvert à tout type de circulation.

C’est la voie favorite des plaisanciers qui, venant des pays de l’Est, descendent vers la mer. De longs vaisseaux de croisières emportent des passagers pour de courts ou de longs trajets (d’une journée à plusieurs jours selon les formules).

Le trafic commercial est un peu plus espacé, mais toujours persistant. Le fleuve-trotteur a notamment croisé plusieurs fois des péniches qui en remontaient le cours. Elles sont plus rares qu’à la grande époque de la batellerie où les embarcations constituaient le mode principal de transport des marchandises.

Dans le sud, l’embouchure du Rhône est très fréquentée. À l’embouchure du grand Rhône, Port-Saint-Louis-du-Rhône a été fondé pour accueillir le trafic maritime de fort tonnage, avant que celui-ci ne soit déplacé à Fos-sur-Mer. À l’embouchure du petit Rhône, la commune des Saintes-Maries-de-la-Mer est le port privilégié des bateaux de plaisance.

8 – Des livres pour aller plus loin.

Pour découvrir davantage le Rhône, nous vous invitons à lire les livres suivants.

  • « Le Rhône à pied du glacier à la mer«  (guide touristique).
  • « Le Rhône au vers fil de l’eau »  (poèmes et photos sur le Rhône).

Ces ouvrages de Patrick Huet sont disponibles chez votre libraire ou dans la boutique.

Autres cours d’eau à découvrir.

Patrick Huet a longé à pied trois grands cours d’eau, le Rhône, la Saône et la Seine. Chacun d’eux fait l’objet d’une rubrique spécifique.

Nous vous invitons à les découvrir lorsque leurs pages paraîtront.