Mâcon et Lamartine

Mâcon en bord de Saône raconté par le Fleuve-trotteur.

Une ville que le Patrick Huet évoque dans sa conférence sur la Saône à pied de la source au confluent.

Quelques mots sur Mâcon.

Mâcon est une charmante ville de 35 000 habitants qui s’étire le long de la rive droite de la Saône.

C’est ici que la Saône atteint ses dimensions les plus larges, frôlant les 300 m d’envergure.

La voie sur berges a été mise en valeur ces dernières années. On peut ainsi flâner au fil de l’eau, laisser son esprit se reposer dans les bleus des flots.

Le pont Saint-Laurent.

Proche du regard et proche de nos pas, le pont Saint-Laurent aux onze arches de pierres offre au ciel le symbole de la grandeur de la ville et de toute la région alentour.

Il date d’un temps où établir un pont sur une largeur aussi considérable nécessitait des moyens techniques considérables et requérait donc des ressources humaines et financières importantes.

Mais quel confort pour les riverains et pour tous les voyageurs et commerçants ! Pouvoir passer d’une rive à l’autre juste, que ce soit pour vendre ou acheter des produits ou juste pour visiter la ville, sans emprunter des barques ou des bacs chancelants, sans remonter loin en avant à la recherche d’un autre pont… Quelle amélioration soudaine de la vie quotidienne !

Ce pont représentait un gain de temps, de confort. Un instrument de prospérité et d’échanges entre les populations.

Mâcon et son poète Lamartine.

Du nom de Mâcon, certains retiennent les vignobles qui s’étendent au-delà de la ville, et connus sous le nom de Mâconnais.

Mais Mâcon c’est aussi cette grande figure de la poésie française : Alphonse de Lamartine.

Le poète y est né.

En honneur à son enfant le plus célèbre, la ville lui a dédié une sculpture monumentale en bord de Saône, à proximité du pont Saint-Laurent.

Le Fleuve-trotteur immortalisa son passage à Mâcon en posant pour une photo devant la statue de ce personnage majestueux.

Beaux parcs et monuments anciens.

L’essentiel de Mâcon de dévoile au fil d’une promenade à travers la ville.

Pour cela, il faut quitter la voie sur berge, à la circulation parfois très dense, et s’engager dans le coeur ancien de la cité.

Des monuments insolites se repèrent à leurs façades de pierre aux allures d’autrefois, du temps où les cavaliers sillonnaient les pavés.

Des structures plus modernes, mais tout aussi remarquables, surprennent le voyageur. Comme l’Hôtel des Postes.

En le voyant pour la première fois, le Fleuve-trotteur pensait être devant un château du temps des princesses. Il apprit par la suite que ce vaste édifice aux tourelles rappelant les contes de fées ne fut pas érigé au Moyen-âge, mais par un riche Mâconnais ayant fait fortune dans les pays chauds.

Quoi qu’il en soit, cet Hôtel aux allures de château répand une atmosphère pétillante de mystère et propice à l’imagination.

Un parc délassant.

Un peu plus loin, en pénétrant plus avant dans le pays, on découvre un parc et des chemins pédestres par lesquels on prend plaisir à flâner.

Des photos de Mâcon.

Dans sa conférence sur la Saône, Patrick Huet vous parlera volontiers de Mâcon et vous montrera en photos quelques monuments anciens de la ville.

Réservez votre conférence.

Pour découvrir toute la Saône, ses chemins, ses bois, mais aussi ses villes et les singularités qui font son charme, réservez votre conférence « la Saône à pied de la source au confluent » auprès de Patrick Huet.

Par le formulaire de contact, par email ou par téléphone au 06 99 71 69 69.

Autres informations.

Pour plus d’informations sur les conférences de Patrick Huet, cliquez sur Vos animations.

Pour découvrir son livre relatant son parcours, cliquez sur Livre sur la Saône.