Les plus beaux affluents du Rhône

Les affluents du Rhône en photos – Par Patrick Huet

Le Rhône déborde d’affluents. Ceci est justement un point abordé par Patrick Huet lors de sa conférence sur le Rhône du glacier à la mer.

Qu’appelle-t-on un affluent ?

livre-le-rhone-a-pied-du-glacier-a-la-mer de Patrick HuetLes cours d’eau secondaires qui rejoignent le flux principal d’un autre cours d’eau (qu’il soit fleuve ou rivière) sont appelés des affluents de celui-ci.

Rappelons qu’un fleuve se jette dans la mer, tandis qu’une rivière se jette soit dans un fleuve soit dans une autre rivière. Le point de rencontre entre les deux cours d’eau se nomme un confluent.

Il est à noter qu’un ruisseau peut recevoir d’autres ruisseaux, ces ruisseaux seront dès lors les affluents du ruisseau principal. De même, une rivière recevra aussi bien des ruisseaux, des rus, que d’autres rivières plus modestes. Tout ceci forme un réseau très vaste qui va de la source de la rivière jusqu’à son embouchure et englobe tous les petits ou grands cours d’eau qui la rejoignent.

En général les affluents sont plus modestes que le cours principal dans lequel ils se jettent. La raison étant que le cours principal a déjà reçu quantité d’apports de bien d’autres affluents auparavant, ce qui a gonflé ses propres eaux. Cela dit, il peut exister des exceptions.

Les affluents du Rhône.

Le Rhône, bien qu’il soit déjà un fort torrent à sa naissance, n’aurait jamais acquis cette formidable puissance qu’on lui connaît en France sans l’apport d’innombrables affluents. Une multitude de petits ruisseaux dont il ne faut pas sous-estimer l’importance lorsque leur nombre est aussi grand. Et beaucoup de grosses rivières telles que la Dranse, l’Arve, l’Ain, la Valserine ou de plus modestes comme l’Yzeron.

Chacun de ces cours d’eau lui offre leur appui et leurs propres flots, et contribue à accroître ceux du Rhône.

Ainsi, le Rhône acquiert-il cette puissance formidable qui a fait sa réputation au fil des siècles et qui l’a fait percevoir comme un fleuve indomptable, jusqu’au vingtième siècle où d’immenses travaux ont brisé la fureur de ses flots et l’ont canalisé sur une grande partie de son lit.

Les photos des affluents et des confluents.

Lors de sa conférence sur le Rhône du glacier à la mer, le Fleuve-trotteur aborde le sujet primordial des affluents. Il vous en présentera quelques-uns qui sont à ses yeux particulièrement marquants. Pour être précis, vous verrez le point de rencontre entre ces affluents et le Rhône, leur confluent, pendant que le conférencier vous communique des informations complémentaires à leur propos.

À travers ces photos, vous découvrirez des affluents d’un vert profond comme la Valserine et d’autres d’un bleu fantastique comme le Guiers. Vous verrez la façon dont ils se jettent dans le Rhône et comment ils partagent ensuite son cheminement.

Pour réserver cette conférence.

Découvrez à votre tour quelques-uns de ces merveilleux affluents qui font la grandeur du Rhône, et réservez la conférence « Le Rhône à pied du glacier à la mer » auprès de Patrick Huet.

Conférence possible aussi bien en France qu’en Suisse et autres pays limitrophes.

Coordonnées. Patrick Huet – 73 rue Duquesne 69006 Lyon. Tél. (33) 06 99 71 69 69.

Ou par le formulaire de contact ci-dessus.

Informations complémentaires.

Vous trouverez une présentation plus détaillée de cette intervention sur une page de ce site. Cliquez sur : Conférence sur le Rhône.

Livre. À la suite de son voyage, Patrick Huet a publié un livre dans lequel on trouve, entre autres, une description des rivières et surtout la liste complète des affluents du Rhône, rivières et ruisseaux. Ce livre est disponible en librairie.

Pour plus d’informations sur cet ouvrage, cliquez sur : Le Rhône à pied du glacier à la mer